Close

Poker School

Playing Pairs On The Flop - Tips, Advice & Strategy | partypoker

Vous apprendrez ici comment jouer une main qui est plus délicate à jouer que vous ne le pensiez. Il s'agit des paires :

Voici quelques informations amusantes : saviez-vous que la probablité de recevoir une paire en cartes fermées avant le flop est de 16/1 ? Mais que, avec une main qui ne contient pas de paires, vous avez une chance sur trois de trouver une paire dans le flop ?

Une main qui contient une paire avant le flop peut être forte. Laissez-nous vous expliquer pourquoi.

Une paire d'as est une main formidable, mais nous vous recommandons de la protéger en faisant une relance forte pendant le pré-flop. Vous montrerez ainsi à vos adversaires que vous avez une main forte, donc un ou deux joueurs seulement devraient vous suivre.

Puis vient le flop, les trois premières "cartes communes". Si vous estimez que c'est un flop faible, comme 10-6-3, ce pourrait être une bonne idée de placer une petite mise de façon à évaluer l'intérêt des autres joueurs. Si tout le monde place une mise faible, vous pouvez supposer que personne n'aime particulièrement les cartes communes. Mais, bien sûr, il reste la possibilité que le flop soit très bon, genre Valet-10-8, et qu'il puisse donner à vos adversaires l'occasion de faire une quinte.

C'est pénible, mais c'est la raison pour laquelle il est parfois nécessaire de coucher votre paire d'as dans ce type de situation. Il ne serait pas bête, avec une paire d'as, de suivre une relance ou même de tout miser au moment du flop, puisque cette main s'est révélée très forte jusqu'à maintenant. Mais, alors que nous atteignons le tournant et la rivière, il est probable que les autres joueurs aient réussi à améliorer leur main. C'est pourquoi vous devez évaluer avec précaution quelles sont les mains que vous pouvez battre à cette étape.

Ayez à l'esprit que, si vous avez une paire plus faible que les as, vous courrez plus de risques au moment du flop, du tournant et de la rivière. Pourquoi ? Parce que ce qu'on appelle une "overcard" pourrait apparaître dans le flop. Une overcard est une carte dont la valeur est supérieure à celle de votre paire.

Prenons un exemple pour clarifier les choses. Imaginez que votre main contienne une paire de reines. Vous vous dites que vous avez là une bonne paire. Mais un roi ou un as apparaît dans le flop. Ces cartes sont considérées comme des overcards parce qu'elles sont plus hautes que vos reines. Ici, nous vous conseillons de miser avec votre paire pour vous faire une idée de ce qu'ont les autres personnes. Si quelqu'un d'autre relance, il est très probable qu'il ait un roi ou un as. Dans ce cas, il est préférable de vous coucher et de vous garder quelques jetons.

Mais que faire si vous avez une paire plus petite ? Si vous avez une paire de 8 et que le flop est raisonnable, 6-4-2 par exemple, il est très probable que personne n'ait de plus haute paire que vous. Si personne ne semble intéressé par le flop ou s'il y a peu de participant, vous pouvez essayer de miser avec votre paire.

Petites paires

Avec de petites paires, il y a peu de chances, comme vous le savez, de constituer une main gagnante. Mais ne sous-estimez pas une paire de faible valeur, parce qu'il se peut que vous puissiez l'utiliser pour faire un brelan. De la même façon, si vous avez un suited connector faible (comme un 8♣ ou un 9♣), vous aurez envie de faire une quinte ou une couleur. Il est très improbable qu'associer simplement votre 8 ou votre 9 avec des cartes du flop vous fasse remporter la main.

Vous vous demanderez peut-être combien vous devez miser. Si vous êtes le premier à miser, nous vous recommandons de miser les deux tiers du pot.

Toutefois, la donne change un peu quand vous avez une très bonne main. Dans ce cas, vous voulez prouver que votre main est forte, alors nous conseillons de sur-relancer à hauteur de deux fois et demi la mise de l'autre joueur. En gros, s'il mise 6 $, relancez d'environ 15 $. Mais il pourrait décider de relancer à nouveau. Si tel est le cas, misez tous vos jetons.

Mais un conseil : veillez à ne pas miser trop si toutes les cartes du flop se suivent ou si elles sont toutes de la même couleur (famille). Cela donne à votre adversaire l'occasion de faire une quinte ou une couleur. Si vous ne pouvez pas faire de couleur ou de quinte, nous vous conseillons de vous coucher si les autres commencent à miser et à relancer. Il ne faut pas que vous perdiez vos jetons, il est donc préférable d'éviter de miser trop d'argent à moins d'être sûr d'avoir de très bonnes chances de gagner.

Meilleure paire

En gros, avoir la meilleure paire veut dire que vous associez l'une de vos cartes avec la carte la plus haute du flop. Prenons en exemple pour clarifier les choses. Imaginons que les cartes du flop soient Valet-10-3. Si vous avez en main un valet, vous savez que vous avez la meilleure paire. Mais n'oubliez pas que vous n'êtes pas le seul à pouvoir avoir un valet.

Si vous avez remarqué que beaucoup de joueurs misent et relancent, il est peu probable que votre meilleure paire (même si c'est une paire d'as) soit la main gagnante. Si vos amis continuent à relancer leurs paires, il est très probable qu'ils aient quelque chose de plus fort qu'une meilleure paire.

Si vous avez un as et un valet et que le flop est composé d'un valet, d'un 10 et d'un 6, vous avez la meilleur paire, donc pourquoi ne pas relancer ou miser si personne n'a misé avant vous ? Par contre, si le flop est composé d'un valet, d'une reine et d'un roi, vous n'aurez probablement pas la meilleure main parce n'importe lequel de vos adversaires ayant un roi ou une reine vous battra. De plus, cette configuration pourrait permettre à quelqu'un d'avoir une quinte.

N'oubliez pas que, si c'est vous qui avez relancé avant le flop et si personne n'a sur-relancé, vous pourriez vouloir placer une mise même si votre main ne s'est pas améliorée. Cette pratique est également appelée la "mise en continu", au cas où vous n'auriez pas entendu ce terme auparavant.

Nous vous conseillons d'essayer la tactique de la mise en continu environ 80-90% du temps. Votre objectif est d'amener tout le monde à se coucher pour gagner la partie. Vous pouvez toujours essayer de miser en continu et espérer que tout le monde se couchera même si vous n'êtes pas parvenu à améliorer votre main. Mais si vous êtes appelé à révéler votre main, patientez et voyez si vous pouvez l'améliorer au tournant. Si par malheur vous ne pouvez pas l'améliorer, nous vous conseillons de vous coucher.

Ne pensez pas simplement à ce que vous avez en main, mais prenez également en compte les cartes que votre adversaire pourrait avoir. Par exemple, si vous avez une quinte, mais qu'il y a quatre trèfles sur le tableau après la rivière, il est probable que quelqu'un d'autre ait une couleur.

C'est assurément une bonne idée de chercher deux cartes sur la table qui puissent vous permettre de faire une quinte ou une couleur, puisqu'elles valent plus que votre meilleure paire. Le flop est composé d'un 9, d'un 8 et d'une reine ? Il va ouvrir bien des portes à vos adversaires, qui sont donc sûrs de commencer à relancer leurs mises. Au moment du tournant ou de la rivière, ils vont espérer voir sortir une carte qui leur permettra de constituer leur couleur ou leur quinte.

Puisqu'ils vont suivre des mises plutôt importantes dans l'espoir de voir sortir la carte qu'ils veulent, vous pourrez normalement prévoir ce qu'ils veulent faire. Mais vous pouvez miser sans crainte si vous avez une reine♣ et un valet♣, et que le flop est composé d'un 10♣, d'un 9♣ et d'un 2♣. Pourquoi ? Vous avez en fait d'excellentes chances de faire soit une quinte soit une couleur. Un roi ou un 8, quelle que soit sa couleur (famille), est susceptible de vous donner une quinte.

Mais si vous attendez qu'une carte en particulier apparaisse pour pouvoir faire une couleur, vous êtes en plein dans ce qu'on appelle le tirage couleur, parce que vous attendez que sorte une carte qui vous permettra de constituer votre couleur. Si vous êtes dans ce scénario, les chances de voir apparaître la carte que vous souhaitez sont très minces. Cela pourrait valoir le coup de vous coucher à ce moment-là.